preloader image
  • Trouvez
    votre maison
  • Contactez
    votre constructeur
    • Afin d'être rappelé rapidement, indiquez votre téléphone:
      Maisons Privat vous enverra chaque mois ses nouveautés, photos de livraisons, promotions, Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

  • Recevez
    notre catalogue
  • Actualités
    Blog constructeur
Perspective de maison individuelle Maisons Privat constructeur de maisons individuelles en vendee loire atlantique charente maritime

Quel type de charpente choisir ?

Plusieurs types de charpentes existent et chacune a ses particularités. Au moment de construire sa maison neuve, comment choisir la bonne toiture ? Il convient de tenir compte de la logique et du côté pratique. Sont à considérer : le coût, l’esthétique, la situation géographique, ce que vous souhaitez faire de vos combles. Sans oublier la législation, car certaines communes sont restrictives. Voici les principales charpentes et leurs particularités.

Charpente traditionnelle

 

C’est la charpente la plus lourde, car composée d’épaisses pièces en bois massif. Elle nécessite des murs porteurs résistants. La charpente traditionnelle est solide et indéformable. Elle présente une bonne isolation thermique et une esthétique appréciée. Elle supporte toutes les déclinaisons et est parfaitement adaptée aux régions froides et neigeuses. Parmi ses inconvénients figure son prix. C’est en effet la solution la plus onéreuse.

Charpente fermette

La charpente fermette est dite industrielle, car elle n’est pas fabriquée par un artisan. Son ossature est légère, dite à bois réduit. Elle présente l’avantage d’être facile à poser et économique, tout en étant aussi résistante que la charpente traditionnelle. Elle n’a en revanche aucune valeur esthétique et ne convient que pour les combles perdus, ses fermettes étant très rapprochées. On retrouve ce type de charpente sur la plupart de nos maisons traditionnelles.

Charpente fermette à entrait porteur

 

Ce type de charpente remédie au problème de la fermette. L’entrait porteur permet d’avoir des combles aménageables, sans dalle béton. Grâce à celui-ci, c’est en effet la charpente qui soutient le plancher et l’isolation. Mais elle peut être jusqu’à 30 % plus coûteuse que la charpente fermette simple.

 

Toiture à faible pente

Est considérée comme à faible pente une charpente ayant une déclinaison comprise entre 5 % et 15 %. La déclinaison n’étant pas assez importante, il est impossible de couvrir avec des tuiles ou de l’ardoise. Et elle ne convient évidemment pas si vous souhaitez des combles aménageables.

 

Toit plat

Il doit avoir une déclinaison de 1 % minimum pour une toiture inaccessible, et entre 2 % et 5 % pour un toit-terrasse. Cela, afin de permettre l’écoulement des eaux pluviales. La charpente peut se constituer de madriers ou de poutrelles métalliques. Le plancher sera en bois, en béton ou en bac acier.
L’étanchéité des toits plats ou à faible pente est leur faiblesse et nécessite un soin particulier. En revanche, ils sont moins chers et leur look moderne séduit. Mais ils ne sont pas acceptés par toutes les communes, il convient donc de se renseigner avant toute chose. Vous pouvez d’ailleurs consulter nos modèles de maisons contemporaines.

Trouvez la maison de vos rêves avec Maisons Privat